Blog Biobric > Dans l'actualité > Comment gérer de manière responsable une ressource renouvelable comme l’argile ?

Comment gérer de manière responsable une ressource renouvelable comme l’argile ?

La gestion responsable de la ressource renouvelable passe par une exploitation raisonnée et la réhabilitation des gisements argileux. Une énergie est considérée comme renouvelable lorsque le renouvellement naturel est plus rapide que la consommation humaine. Elle est alors évaluée comme inépuisable à l’échelle du temps humain.

Gestion responsable de la ressource : un critère à envisager pour les futures réglementations environnementales ?

La réglementation thermique (RT) 2012 a imposé des exigences thermiques dans la construction de bâtiments neufs : maisons individuelles et logements collectifs. La future RE (Réglementation environnementale) 2020 devrait aller encore plus loin. Elle tiendra compte de l’impact carbone des matériaux sur l’ensemble de leur cycle de vie. Son application est prévue pour l’été 2021.

Mais quelles pourraient être les étapes suivantes ? Pour obtenir des bâtiments toujours plus sains et respectueux de l’environnement, nous pouvons imaginer que la qualité de l’air et surtout la gestion responsable de la ressource renouvelable seront des sujets essentiels dans les années à venir.

Une gestion responsable des gisements d’argile en 3 étapes

Notre objectif, à travers notre gamme bio’bric, est de produire des matériaux de construction ayant le plus faible impact possible sur l’environnement. Cela passe notamment par la réflexion, en amont, sur la réhabilitation des sites d’exploitation.

etape 1 fabrication brique terre cuite Étude avant l’extraction d’argile

En amont de l’extraction de l’argile, nous instruisons des dossiers d’installation classée pour avoir accès à la matière.

Dans un premier temps, nous discutons avec l’ensemble des acteurs du territoire : élus (documents d’urbanisme), profession agricole (accès au foncier) et les associations environnementales.

Ensuite, nous réalisons une étude d’impact faune-flore. L’idée, à terme, est d’ouvrir des milieux, faire venir des espèces pionnières ou encore, une fois la carrière refermée, enrichir les fonctions écologiques et la biodiversité du site.

etape 2 vie brique terre cuite Exploitation raisonnée du site

Maintenir les haies bocagères et arbres en périphérie des sites fait partie d’une exploitation raisonnée des gisements.

Cette démarche a pour finalité de garder une cohérence avec le paysage. De plus, à l’instruction du dossier, nous travaillons, par exemple, avec le CPIE (Centre permanent d’initiatives pour l’environnement). Au-delà de maintenir le maillage bocager lors de l’extraction, notre intention est aussi de le densifier.

etape 3 vie brique terre cuite Réhabilitation après exploitation réfléchie

Nous réfléchissons en amont à la réhabilitation après exploitation. Elle est assurée conformément aux engagements pris avec les acteurs locaux : remise en état agricole, réalisation d’un plan d’eau, etc.

Gestion des gisements d’argile chez Bouyer Leroux

Argile : une ressource naturelle renouvelable

L’argile est une matière première géo-sourcée et inépuisable. En effet, il se crée plus de sédiments argileux chaque année que la filière terre cuite n’en consomme.*


* Chaque année, il se dépose 2 fois plus de sédiments argileux que la filière terre cuite n’en consomme. Source : Etude MinesParisTech et CTMNC


ABONNEMENT

Pour être informé(e) de la publication d'un nouvel article, inscrivez-vous :

Loading

CATÉGORIES

TAGS