Blog Biobric > Produits & services > Production 100 % française : la brique terre cuite bio’bric, un matériau de construction local

Production 100 % française : la brique terre cuite bio’bric, un matériau de construction local

La production 100 % française des solutions constructives en terre cuite bio’bric s’inscrit dans un contexte de lutte contre les passoires thermiques et plus généralement un mouvement en faveur de l’environnement.

Assurer l’étanchéité et l’isolation d’un bâti est essentiel pour un bon confort dans l’habitat. Mais cela permet également des économies d’énergies sur le long terme. Lire article : Lutter contre les ponts thermiques pour des économies d’énergie

Au-delà de l’aspect financier, traiter les ponts thermiques permet de limiter les Eges (Émissions de gaz à effet de serre), néfastes pour l’environnement. Opter pour la solution constructive bio’bric, c’est choisir de limiter son impact sur l’environnement grâce à une enveloppe du bâtiment 100 % terre cuite et française !

Des gisements d’argile à proximité des 9 sites de production en France

9 sites de production en France

La production de la brique terre cuite bio’bric est 100 % française. Répartis sur le territoire national, les 9 sites de fabrication Bouyer Leroux permettent de réduire la distance avec les clients.

Ensuite, 100 % de l’argile de nos solutions constructives vient de nos carrières, situées à proximité des usines de production pour éviter les coûts et impacts du transport routier.

N.B. : Chaque année, il se produit 2 fois plus d’argile que la filière terre cuite n’en consomme. Lire article : Comment gérer de manière responsable une ressource renouvelable comme l’argile ?

Un process de fabrication français inscrit dans la durée

Lien vidéo : https://jeconstruis-biobric.com/processus-de-fabrication/

zoom information bio'bric Développement des énergies renouvelables

L’objectif d’ici 2025 est de passer de 40 à 90 % de l’énergie thermique nécessaire à la fabrication des briques de mur produite à partir de biomasse.

  • Dans un premier temps, cela passe par l’utilisation de foyers biomasse pour les séchoirs.
  • Ensuite, cela comprend le recours à des biocombustibles pour alimenter les fours : biogaz, sciures de bois, issues de la 1re et 2e transformation du bois, sous-produits de l’industrie agro-alimentaire, issues de céréales provenant de silos, etc.

zoom information bio'bric Alimentation des fours en biogaz

En partenariat avec Véolia, une ancienne carrière d’argile a été réhabilitée en Centre d’enfouissement technique (CET). Cela permet d’alimenter en biogaz le four de l’usine de briques située à proximité.

L’humain au cœur de la stratégie

La production 100 % française de la brique terre cuite passe également par l’humain. Le savoir-faire des fabricants repose sur l’utilisation de ressources naturelles locales. Cependant, il consiste aussi en l’intégrité du mélange (sans additif chimique complexe). La place de l’humain dans ce processus de fabrication 100 % français est donc primordiale. À toutes les étapes de production (dépilage, contrôles dimensionnels, résistance, etc.), qualité produits et constance du process sont de mise.

ABONNEMENT

Pour être informé(e) de la publication d'un nouvel article, inscrivez-vous :

Loading

CATÉGORIES

TAGS